Eden

Forum en reconstruction ailleurs. Ne pas s'inscrire, s'il vous plait.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Dim 28 Fév - 1:33

Il était aux environs de minuit lorsqu'une silhouette furtive se cacha derrière un buisson. L'air était frais et on entendait le doux mugissement des feuilles secouées par le vent. Les branches des arbres se balançaient lentement, comme dans un doux slow nocturne et l'on pouvait parfois percevoir le bruit d'un animal qui faisait rouler un caillou ou le hululement d'une chouette au loin. La lune, livide, veillait sur l'archipel et sa blafarde lumière éclairait l'orée de la forêt comme le regard plein de tendresse d'une mère sur son enfant.
Un ranger passa devant le buisson et s'y arrêta, tous les sens aux aguets. La petite pierre sur son front rayonnait tel un rubis et il était vêtu d'un habit hybride entre la cape et la combinaison, noir comme la suie. Il tenait une arme sur ses épaules qu'un humain aurait facilement pu confondre avec un bazooka. Soudain une masse sortit d'un fourré et en un réflexe, l'androïde brandit son arme et visa. Une déflagration lumineuse et silencieuse toucha la forme qui s'écroula aussitôt dans l'ombre, paralysée. Le robot s'éloigna du buisson pour s'approcher de sa prise et on pouvait distinguer l'abdomen de la victime qui se soulevait et se baissait dans un rythme haletant. Il s'agenouilla pour observer les pupilles de l'être vivant qui se trouvait à ses pieds, ces dernières gigotaient de droite à gauche en une expression épouvantée. Enfin, après un interminable moment, le robot s'en alla, laissant la forme gisante derrière lui. Ce n'était qu'un cerf.

Violette Delilah soupira de soulagement derrière son buisson puis se releva et s'épousseta. Elle était vêtue d'une combinaison noire et ses cheveux étaient coiffés en une queue de cheval qui lui dégageait le visage. Méconnaissable.
Elle s'enfonça dans la forêt, embrassant son obscurité à la fois protectrice et inquiétante. Elle zigzaguait entre les fourrés et les buissons, évitait agilement les branches au travers de son chemin sans jamais troubler le silence de la nuit. Elle avançait si rapidement que ses pieds ne foulait presque pas le sol et qu'un simple être humain n'y aurait vu qu'une ombre floue.
Après avoir parcouru un long chemin, la jeune femme s'arrêta enfin, le front en sueur. Elle se trouvait dans une clairière dégagée, en face d'un gigantesque arbre sûrement vieux de plusieurs centenaires. Elle était dans l'endroit. La Black Tiger s'apprêta à sortir de l'ombre quand un bruit la fit s'arrêter. On aurait dit un grattement. Oui, quelque chose grattait la terre tout près d'ici.

*Ce n'est qu'une bête* se dit-elle.

Alors qu'elle avançait déjà d'un pas, un autre bruit l'arrêta de nouveau. Et cette fois, c'était une petite exclamation. Un son humain qui lui glaça le sang. Car elle n'était plus seule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Dim 28 Fév - 3:26

[HRP: Lawrence, c'est un privé entre Violette et moi :/ Vu les circonstance je sais pas quoi faire...Je vais écrire mon RP comme si ton message n'était pas là]

L'arbre centenaire se dressait devant lui. Enfin il y était. Anthony Illiaz s'en approcha doucement, les sens aux aguets. Si un robot le trouvait il passerait un sale quart d'heure. Mais là n'était pas la réflexion. Il savait que près de cet arbre se trouvait une plante rare, dont la particularité ne se faisait connaître que la nuit. Il marcha quelques mètres autour du végétal et s'arrêta. Devant lui se dressait une fougère.

*Bingo* pensa-t-il

A la lumière du jour, personnes n'aurait fait attention à la plante, mais maintenant, sauf un aveugle pourrait passer devant sans la voir. Elle fait une quinzaine de centimètres de haut. Dans la nuit, on ne pouvait distinguer sa couleur verte, mais sous la lumière de la lune, on pouvait apercevoir une myriade de petits points lumineux le long de ses tiges, qui lui donnait un air fantastique.

"Après quatre années passées ici, il y a encore quelque chose qui puisse m'étonner" murmura-t-il.

Anthony s'agenouilla près de cette fougère avant de sortir une loupe de sa besace. Il examina la plante attentivement. Tous ces points étaient parfaitement ordonnés. chacun diffusait une lumière bleutée dans l'obscurité de la nuit. C'est dans ces moments là qu'Anthony se sentait bien. Il posa son sac sur le sol et sortit une pince avant de couper délicatement l'une des tiges de la plante. Il prit un tube de verre dans sa poche et déposa délicatement le morceau de plante à l'intérieur avant de refermer le tout avec un bouchon de liège.

"Demain soir je l'étudierai à mon bureau et je ferai part de ma découverte" dit-t-il.

Anthony se releva et buta sur son sac. Il poussa un juron étouffé, il fallait qu'il fasse le moins de bruit possible. Dans le doute, il ferma les yeux et interrogea le vent afin de fouiller un périmètre, pour déceler une présence. La réponse lui revint sous la forme d'une brise. C'était très clair, ce n'était pas un robot, mais la personne qui l'observait était-elle amie ou ennemie ? Il prit son sac et regarda autour de lui.
Il ferma les yeux à nouveau.

*À trente mètre de moi, dans l'ombre*

Il regarda la zone visée, mais ne discerna aucun mouvement. Il dégaina une dague qu'il avait à sa ceinture et adopta une posture de défense.

"Qui est là ?" cria-t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 3 Mar - 0:04

Violette était restée cachée à l'ombre d'un arbre et observait discrètement le manège du jeune homme à travers la petite ouverture que voulaient bien lui laisser les feuilles entremêlées. Elle connaissait ce dernier pour l'avoir plusieurs fois aperçu dans les couloirs ou dans la Salle Commune du dortoir Nuage. Il s'appelait Anthony Illiaz, restait un peu à l'écart des groupes et trimbalait toujours ses boîtes de conserves et autres babioles. Quelqu'un qui ne la dérangeait pas et dont elle ne s'intéressait pas. Pourtant cette nuit, il tenait dans sa main un tube à l'intérieur duquel se trouvait l'objet que la jeune femme convoitait et la demoiselle bouillait intérieurement de s'être fait doublée. Soudain, il ferma les yeux l'espace d'un instant, geste qui suffit à la Tiger pour savoir qu'il savait. Avant même qu'il ne crie "Qui est là ?", Violette était sortie de sa cachette et se trouvait derrière lui.

"Aurais-tu l'amabilité de me donner ce tube, s'il-te-plaît ? Cela me ferait très plaisir." lui dit-elle sur un ton mielleux qui cachait une certaine autorité.
Puis elle ajouta :

"Je suppose que tu n'as aucune idée d'à quoi cela peut servir ou du moins de ce que cela représente pour moi. Et je peux t'assurer que cette plante n'a rien de vraiment utile pour toi. Alors, s'il-te-plaît, donne-moi ce pourquoi j'ai risqué ma vie ce soir. Je pourrais te procurer de multiples plantes beaucoup plus intéressantes que celle-là et cela nous éviterait des ennuis à tous les deux. Tu ne veux pas d'ennuis n'est-ce pas ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 3 Mar - 0:34

La jeune femme avait bougé trop vite pour qu'Anthony puisse discerner le mouvement. Déconcerté, il était aux aguets jusqu'à ce qu'une fois de femme provenant de son dos lui adressa la parole.
Tous deux n'avaient pas bougés, mais Anthony réfléchissait à tout allure. Sa voix ne trahissait aucune pitié, à la limite de l'inhumanité. Elle se voulait ferme et autoritaire. Malheureusement pour elle, très peu de gens avaient ce genre de caractère sur Eden, et la seule fille qui pouvait adresser la parole à un parfait inconnu sur ce ton était :

"Violette Delilah, pourquoi cela ne m'étonne pas..." rétorqua-t-il.

Anthony se retourna et contempla la jeune présomptueuse. Comme on aurait dit, "elle avait la tête de l'emploi". Il la toisa de haut en bas, et fut fasciné par l'étrange aura que dégageait la demoiselle. Il la connaissait à peine, et pourtant il sentait le danger émaner d'elle si il répondait par la négative à sa requête. Il fallait qu'Anthony gagne du temps, c'était son seul moyen de sortir de cette situation intacte, et avec la plante.

"Et pourrais-je savoir pourquoi un Black Tiger de ton rang voudrait s'approprier cette plante ? Tu en connais peut être certains secrets, mais je travail sur cette espèce depuis un petit bout de temps, et j'ai besoin de cet échantillon pour continuer mes recherches, si tu en veux, trouves-en toi même !" cracha-t-il.

Il espérait que cette pique aurait l'effet escompté. Tout le monde sur l'archipel savait que mettre Violette Delilah en colère était dangereux, Anthony y compris, mais cela faisait parti de son plan.
En effet, pendant qu'il déclamait sa tirade à la femme qui se tenait en face de lui, il avait glissé sa main dans sa poche, et tenait à présent quelques petites boules noires au creux de sa paume. Au moment venu, il s'en servirait, mais il fallait garder l'effet de surprise.

Anthony laisse un blanc, pour se concentrer à l'appel du vent, et en espérant que Violette ne découvrirai rien. Même s'il en était peu convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Ven 5 Mar - 20:35

Le garçon se retourna et la dévisagea un moment. Ignorant sa question, il lui cracha :
"Et pourrais-je savoir pourquoi un Black Tiger de ton rang voudrait s'approprier cette plante ? Tu en connais peut être certains secrets, mais je travaille sur cette espèce depuis un petit bout de temps, et j'ai besoin de cet échantillon pour continuer mes recherches, si tu en veux, trouves-en toi même !"

Cela ne pouvait qu'exaspérer Violette. Oui, elle en voulait et s'était même déplacée en plein de milieu de la nuit pour aller la chercher, bravant ainsi le couvre-feu ! Oui, il savait très bien que cette plante était rare, que c'était probablement même la seule de l'île et qu'elle ne pourrait pas s'en procurer d'autre avant 6 mois ! Et oui, il ne pouvait tenter que de l'énerver et la jeune femme n'avait pas envie de passer la nuit à parloter avec un innocent qui voulait seulement faire des "recherches" ! Quant à l'utilisation qu'elle voulait en faire, cela ne le regardait strictement pas. Cela ne regardait strictement personne d'ailleurs. Puisque la méthode douce n'avait pas l'air de le convaincre, il était temps de passer à l'étape suivante et Violette Delilah repartirait avec ce qu'elle était venue chercher.

Soudain, le garçon mit la main à sa poche, geste qui se voulait naturel et qui était d'autant plus intriguant. Violette serra les dents et tandis qu'une muraille de vent commençait à monter autour de son corps, elle murmura :

"Espèce d'imbécile qui me fait perdre mon temps... !"

Un courant d'air glacé vint rapidement les entourer mais avant que la Black Tiger puisse attaquer, un bruit métallique l'interrompit soudainement. Elle tendit l'oreille, resta un instant interdite, ses pupilles alertées reflétant la lune. Puis en moins d'un mot pour le dire, elle se volatilisa. Du moins, un oeil humain peu attentif aurait cru qu'elle s'était volatilisée alors qu'elle venait simplement de bondir prodigieusement sur la branche située quelques mètres au-dessus et évitant ainsi le rayon paralysant de l'arme d'un robot ranger qui venait à présent de débouler dans la clairière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Sam 6 Mar - 3:28

"Espèce d'imbécile qui me fait perdre mon temps... !"

L'hostilité de Violette avait été flagrante aux yeux d'Anthony. Il ne put savoir si l'incroyable énergie que dégageait la muraille de la jeune femme était due à ses émotions ou si c'était délibéré. La seule chose qu'il savait c'est qu'elle était une adversaire redoutable en ce moment.
Le courant d'air glacé qui traversa la zone à ce moment fit frissonner le jeune homme. Anthony vit une esquisse de mouvement de la part de Violette, puis un bruit métallique avait retentit. Sans réfléchir, le garçon tendit l'oreille et ferma les yeux.

*Cinquante mètres à l'entrée de la clairière...Un robot!*


Lorsque qu'il rouvrit les yeux, Violette n'étais plus là, mais il sentit malgré tout sa présence quelques mètres aux dessus. Et un rayon paralysant passé juste devant lui, là où quelques millisecondes auparavant, Violette se tenait. Anthony agrippa les billes qu'il tenait dans sa poche, puis les jeta en l'air avant de sauter. Un autre rayon qui le visait passa à ce moment là.
Il leva la main, son corps ainsi que les billes se figèrent dans les aires. Il tourna la tête dans la direction de Violette, du moins si elle était encore là, avant de lui déclarer.

"Je comptais utiliser ça contre toi, mais vu que je n'en aurai pas l'occasion...Regarde tout simplement, ou participe au choix."

Anthony dirigea son regard en direction du robot, maintenant bien présent dans la clairière. Il fit un vif signe de la main, et les billes foncèrent à une allure vertigineuse en direction de l'être métallique. Il claqua des doigts, et les billes s'embrasèrent devant le robot, le rendant aveugle.

"Bon il serait temps de filer, ces roches s'embrasent pendant quelques secondes...Tu me suis?"dit-il

Avec le sourire au lèvres, Anthony atterrit sur l'herbe de la clairière avant de courir dans la direction opposée à celle du robot. Il marmonna quelque chose et il prit soudainement de la vitesse, avant de s'enfoncer dans le bois obscure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Sam 6 Mar - 20:53

Le coeur de Violette battait à cent à l'heure mais elle resta immobile, en équilibre sur la branche et observa, les muscles crispés et les sens en alerte. Anthony réagit au quart de tour, il sortit la main de sa poche et jeta de petites billes noires en direction du robot qui le visait puis il sauta en l'air, évitant ainsi le rayon qui passa sous lui. Et soudain, sans que la jeune femme ne put se l'expliquer, le temps parut s'arrêter. L'Independant Cat était resté figé dans son élan, il se trouvait à sa hauteur et lui lança :

"Je comptais utiliser ça contre toi, mais vu que je n'en aurai pas l'occasion...Regarde tout simplement, ou participe au choix."

Violette retint sa respiration. A la seconde où elle expira, le temps reprit violemment son cours et les billes explosèrent comme une pluie de détonation, embrasant le ranger. La jeune femme sentit l'explosion lui chauffer le visage du haut de son arbre et la voix du garçon, qu'elle avait perdu de vue, se fit entendre quelque part plus loin, derrière les flammes:

"Bon il serait temps de filer, ces roches s'embrasent pendant quelques secondes...Tu me suis?"

Des roches ? C'était donc cela qu'il avait dans sa poche. Ce garçon avait de la ressource. Violette pencha la tête de côté, un petit sourire de jubilation semblait orner son visage. Puis elle sentit la présence d'Anthony s'enfoncer dans les bois et avec lui, la plante qu'elle convoitait s'éloigner de plus en plus vite. Abandonnant le robot dans la clairière, elle se jeta à sa poursuite.

Fendant l'air, sautant de branches en branches, elle ne se préoccupait guère des lianes qui lui fouettaient le visage ni même du goût rouillé de son sang qui perlait sur ses lèvres. Il fallait qu'elle le rattrape. Leurs chemins auraient pu se terminer dans cette clairière mais les évènements le voulaient autrement. Anthony souhaitait qu'elle le suive et il fallait avouer que la jeune femme était intriguée. Il aurait pu se contenter de s'enfuir le plus loin possible en emportant son échantillon à l'abri mais non. Qu'avait-il derrière la tête ? Violette s'en contrefichait mais elle prenait cette invitation à bras ouverts et saisirait la première occasion pour s'emparer de son butin. Ne jamais perdre l'objectif premier.
Violette jeta un coup d'oeil furtif en arrière. L'incident de la clairière avait rameuté une escadre de rangers qui étaient à présent à leur poursuite. Sans lever la tête, elle pouvait deviner que cinq autres volaient au-dessus d'elle comme des rapaces, rasant la cime des arbres et guettant sa silhouette. Une poussée d'adrénaline s'empara de la Black Tiger et celle-ci redoubla l'allure. Soudain, elle aperçut à quelques mètres sur sa droite une forme furtive qui zigzaguait tout aussi vite.. Anthony. Violette bifurqua dans sa direction et se retrouva bientôt à ses côtés, haletante.

"C'est encore moi ! " ricana-t-elle.

Puis elle se rabattit contre lui pour éviter un rayon qui passait et en profita pour lui donner un violent coup de coude dans les côtes, tentant de le faire dévier. Il fallait qu'elle attrape ce tube et elle était plus déterminée que jamais à l'obtenir... et à sauver sa peau par la même occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Sam 6 Mar - 21:41

[HRP: bougresse :p]

Anthony virevoltait à travers les arbres en gardant les yeux fermés. Cela optimisait ses chances, le vent était son allié, et la moindre perturbation d'air indiquait à Anthony la position de chaque plante. Avec tout cela, il y avait aussi Violette à ses trousses. Il se concentra pour essayer de compter le nombre de robots aux alentours. Il y en avait cinq au dessus d'eux et le même nombre derrière. S'ils s'en sortaient vivant, cela tiendrait du miracle. Mais avec Violette à ses côtés ses chances de survies augmentaient. Du moins tant qu'elle restait à proximité.

"C'est encore moi ! "

Mince elle s'était rapprochée beaucoup trop vite. Violette esquiva un rayon en se collant à Anthony avant de lui mettre un violent coup de coude dans les côtes. Sous la violence du choc, son corps se décala de quelques mètres à cause de la vitesse et il cogna son épaule contre un arbre avant de tomber lourdement sur le sol.

*Merde*

Il se releva et tituba sur quelques pas. Plus besoin d'un radar, les robots arrivaient près de lui. Si il ne faisait rien, il était mort. Il fouilla dans sa poche intérieur et remarqua que le tube y était encore. Anthony soupira, cette jeune femme n'avait pas jouée les pickpockets. Encore heureux, maintenant si elle voulait la plante, Violette devait revenir sur ses pas et l'aider. Enfin c'est ce qu'il espérait. Il regarda autour de lui avant de se rendre compte du pétrin dans lequel il était. Tout autour du jeune homme se tenaient une dizaine de Rangers, leur canon paralysant en joue. Le premier rayon partit dans sa direction, il sauta. Son épaule lui faisait un mal de chien, elle devait être déboitée. Malheureusement avec dix robots à ses trousses, il ne pourrait pas faire grand chose. En un clin d'œil il essaya de repérer Violette, en vain.

"Viens me chercher !" cria-t-il avant que des rayons fendent la nuit dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 10 Mar - 20:35

[J'avais écris un long roman mais finalement j'ai coupé à la dernière minute. Je me suis dit qu'il fallait peut-être que j'attende tes réactions xD Mais ne t'inquiète pas, j'irai te sauver ^^"]

En effet, l'Independant Cat dévia. Un peu trop même, si bien qu'il se cogna violemment contre un gros arbre. Apparemment sonné, son corps se mit à glisser lentement. Violette dérapa et courut dans sa direction :

"Non !" cria-t-elle en essayant d'attraper son bras. Malheureusement, sa main brassa l'air et son avant-bras s'érafla contre une branche, lui laissant une rouge estafilade qui s'ajoutait à celles de son visage. Elle contempla Anthony tomber lourdement sur le sol, impuissante. Alors que les robots commençaient à encercler le jeune homme, Violette s'empressa de grimper en haut d'un arbre, s'appuyant sur les branches et bondissant de plus en plus haut. Elle se retrouva rapidement au sommet et pouvait observer tout ce qui se passait plus bas. Les rangers tentaient d'atteindre Anthony de leurs rayons, trop accaparés pour se lancer à la recherche de la Black Tiger et le jeune homme les évitaient maladroitement, souvent de justesse. Il ne tiendrait pas longtemps. Dans un cri désespéré, il lui lança :

"Viens me chercher !"

Que faire ? Il avait toujours la plante dans sa poche mais cela était à présent peine perdue. Violette savait qu'elle ne pourrait plus la récupérer. Une dizaine de rangers se trouvaient là, c'était du suicide que de répondre à son appel. Elle profiterait qu'ils ne l'aient pas encore repérée pour retourner à son dortoir et oublier cette mésaventure. Cela la mettait intérieurement en rage mais c'était apparemment la plus sage des décisions et elle se devait de ne pas céder à ses émotions. Sur ce, elle se concentra mentalement pour appeler sa planche qui l'attendait derrière le buisson, à l'orée de la forêt. Elle arriverait d'ici quelques minutes et la demoiselle prendrait alors ses cliques et ses claques. En attendant, elle ne pouvait qu'assister à la scène qui se déroulait sous ses yeux. Anthony, apparemment épuisé se tenait chancelant au milieu du cercle d'androïdes. Ces derniers étaient composés de 6 hommes et 4 femmes d'à peu près 25 ans, tous avaient une apparence humaine et auraient pu être des leurs si l'on n'exceptait leur petite pierre rouge incrustée sur leur front. L'androïde qui se tenait en face d'Anthony était un homme à la carrure imposante, les cheveux noirs de jais et coupés en brosse. Ses traits étaient anguleux et durs.

*Cache tes yeux* pensa-t-elle. Si seulement il pensait à cacher son regard, peut-être resterait-il un infime espoir pour lui. Mais Anthony releva la tête, dévisageant le ranger qui se trouvait en face de lui dans une lueur de défi et de colère. Violette ferma les yeux, elle pouvait deviner que l'homme avait scanné les pupilles de l'Independant Cat car celui-ci prononça l'instant d'après, d'un ton satisfait :

"Anthony Illiaz..."
Un ange passa. Anthony était apparemment le seul qui haletait d'épuisement.
Une voix brisa le silence et interrompit par la même occasion, les pensées du robot :

"Qu'est-ce qu'on fait de lui Bradley ? demanda une des jeunes femmes, l'air impatiente. Celle-ci avait une épaisse chevelure rousse et des yeux verts luisants.
- Tais-toi ! ordonna le dénommé Bradley.
La rousse se tut, cachant mal son indignation. Les autres restèrent impassibles.

Le robot reprit son arme d'un air convaincu et visa l'élémentaliste air.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 17 Mar - 2:11

Anthony avait esquivé difficilement les rayons paralysants dirigés vers lui. Il était maintenant chancelant dans l'herbe sombre de la foret, avec une dizaine de rangers rangés autour de lui, dans un périmètre d'une dizaine de mètres. Il tenait à peine debout, et le rester était une vraie épreuve de force. Sa chute l'avait bien sonnée et Anthony se sentait incapable du moindre mouvement en cet instant. Un robots s'était alors approchés de lui. Il trônait devant lui. S'il avait été humain, cet androïde aurait adopté un rictus malsain, mais ce ne fut pas le cas. Il se tenait devant le jeune homme, impassible. Le garçon avait alors relevé la tête difficilement en signe de défi.
L'androïde l'avait fixé pendant quelques seconde avant de déclarer :

"Anthony Illiaz..."
Un ange passa. Anthony était apparemment le seul qui haletait d'épuisement.
Une voix brisa le silence et interrompit par la même occasion, les pensées du robot :

"Qu'est-ce qu'on fait de lui Bradley ? demanda une des jeunes femmes, l'air impatiente. Celle-ci avait une épaisse chevelure rousse et des yeux verts luisants.
- Tais-toi ! ordonna le dénommé Bradley.
La rousse se tut, cachant mal son indignation. Les autres restèrent impassibles.

Le robot reprit son arme d'un air convaincu et visa l'élémentaliste air.
Une détonation fendit la nuit. Le rayon frappa Anthony en plein milieu de front. La seule chose qu'il ressentit à ce moment ce fut une sensation plutôt agréable, avant d'être happé dans l'abîme d'une douleur intense. Il pensa :
*Vais-je mourir?*

Puis il sombre. Plus rien à ce moment n'émettait le moindre bruit dans cette foret. Mis à part la bruissement du vent dans les branches, annonçant à qui pourrait l'entendre le destin d'un jeune élémentaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 24 Mar - 23:53

Anthony tressaillit à peine, ses réflexes étaient considérablement affaiblis. Le rayon le toucha en plein front puis il s'écroula, complètement inconscient. Alors qu'ils embarquaient déjà Anthony sur une de leurs planches noires, un bout métallique vint tâter l'épaule de Violette. La jeune Black Tiger se retourna brusquement et fut soulagée de voir sa planche qui l'avait rejoint. Elle l'enfourcha et jeta un dernier coup d'oeil vers la clairière. Alors que 7 rangers partaient pour continuer leurs tournées, 3 autres restaient sur place. Il s'agissait de la jeune rousse, d'un autre homme et de Bradley, qui portant Anthony sur sa planche, s'apprêtait à prendre les voiles à son tour, tandis que les deux autres se tenaient en retrait, en formation de garde. Ils s'orientaient vers le Nord, peut-être en direction de l'horloge, sur la place centrale et personne ne savait exactement ce qu'il y avait à l'Intérieur.
Une sorte de malaise vint rapidement envahir la jeune femme, réaction qui survenait en général lorsqu'elle était face à un dilemme qu'elle devait rapidement résoudre. En effet, sa conscience lui criait de rentrer et de s'éloigner le plus vite possible de ces créatures alors que sa curiosité lui conseillait de les suivre et de percer enfin un mystère qui préoccupait tant les élémentalistes -celui de découvrir quelques informations sur les rangers de la nuit- et enfin, son coeur, lui dictait de sauver son compagnon de dortoir. Elle savait qu'elle devait faire un choix et que si elle optait pour le mauvais, non seulement elle le regretterait cher mais le payerait aussi de sa peau.

* Il faut parfois prendre des risques. Et puis qui a dit que Violette Delilah était une lâche ?* pensa-t-elle.

Ces arguments étaient-ils suffisants ? Violette ne prit pas le temps de s'en auto-persuader, elle prit une forte inspiration, peut-être pour se redonner de l'assurance et, toujours sur sa planche, redescendit de son arbre pour se poser silencieusement à terre. Puis elle ferma les yeux et se concentra fortement. L'air glacial qu'elle avait généré auparavant s'insinua lentement dans la clairière, rasant le sol, frôlant les chevilles des androïdes. Ce n'était que les prémices, pourtant les robots tressaillirent et descendirent de leur planche pour scruter la forêt, les sens en alerte. La jeune rousse mit même son arme en joue, s'apprêtant à tirer au cas où une forme surgirait des fourrés. L'air s'intensifia, se transforma en petit vent et Violette se mit à murmurer doucement. L'écho de sa voix ne retentit cependant pas dans sa direction, mais complètement à l'opposé, là où le vent avait transporté le son et par la même occasion, l'avait amplifié. Plusieurs voix se mirent bientôt à chuchoter en même temps, en un brouhaha inintelligible. Rien ne bougeait à part les feuilles au vent si bien qu'on aurait presque dit que ce fut les arbres qui parlaient entre eux, comme dans une sorte de conciliabule nocturne.
Les rangers se regardèrent, Violette n'aurait su définir l'expression qui habitait leurs visages mais s'ils avaient été humains, sûrement qu'ils auraient frémit de frayeur. Bradley regarda l'androïde armée et en un muet accord, la femme partit en direction des chuchotements, toujours l'arme en main. Alors que sa silhouette disparaissait dans l'ombre des feuillages, Violette se lança dans sa direction, prenant un détour entre les conifères. Elle allait ainsi les prendre un par un.

Violette sautillait de branches en branches comme elle savait si bien le faire, son pied était de velours et seul un oiseau aurait pu l'entendre. Elle était à quelques mètres sur la droite de la ranger, elle ne la voyait pas mais pouvait sentir sa présence à distance. Alors qu'elle s'avançait dans sa direction, la Black Tiger ramassa un gros caillou, sauta dans l'arbre au-dessus d'elle et attendit que la rousse passe. Même sans sa perception et son flair accrus par l'élément qu'elle contrôlait, Violette aurait pu l'entendre sans problème. L'androïde avançait à pas lents et lourds, faisant craquer les branches sous ses grosses bottes. Quand elle se fut trouvée pile sous son arbre, Violette sauta et se jeta sur elle, les pieds fermement ancrés sur ses épaules. Avant même qu'elle n'eut le temps de se retourner ou de se débattre, la jeune Black Tiger la prit violemment par les cheveux et rejeta sa tête en arrière. La robot tira instinctivement dans les airs. Le gros caillou fermement tenu dans la main, Violette frappa le petit rubis rouge sur son front de toutes ses forces comme dans un acte d'ultime désespoir.
Elle attendit une seconde, une seconde qui sembla une éternité d'angoisse puis enfin, le voyant se mit à se fendiller avant d'éclater en morceaux. La jeune femme rousse aux yeux verts s'écroula, inerte.

*Une de moins * se dit l'élémentaliste air. Elle haletait, plus de peur que d'effort et se passa la main sur le front pour la retirer complètement trempée. Cela avait été rapide, presque facile. Elle l'avait seulement fait une fois auparavant, mais ne pouvait pas croire qu'elle s'en serait tirée une deuxième fois. Pourtant, il n'était pas encore le temps de reprendre ses esprits car quelqu'un d'autre arrivait. Violette prit machinalement l'arme qui gisait à ses pieds et se cacha derrière un arbre, le coeur battant. Elle attendit peu de temps, c'était le deuxième homme que Bradley avait sûrement envoyé. Peut-être parce qu'ils avaient entendu l'assaut ou peut-être seulement pour prendre des nouvelles de leur coéquipière. Toujours est-il que maintenant, les nouvelles, ils les avaient. L'homme se jeta par-terre en voyant le corps de la rousse, étendu. Il mit peu de temps à constater que c'en était fini d'elle et alors qu'il relevait la tête, il s'arrêta net.
Il l'avait vue.
Ce fut vif et impulsif. Il s'écroula à côté de sa comparse et Violette abaissa son arme, encore fumante.


Quand elle revint vers la clairière, son coeur battait toujours la chamade et elle fut ô combien surprise de voir que le corps d'Antony gisait, seul, sur le sol. Plus de trace de Bradley, plus de planche. Etait-ce possible qu'il fut parti ?! La jeune Black Tiger réfléchit à toute allure : le robot s'en était-il allé en ne voyant pas ses compagnons revenir ? Etait-il allé à leur recherche, laissant son prisonnier sans surveillance ? L'avait-il abandonné, estimant que finalement, cela n'avait plus d'importance ? Anthony, étendu sur le sol, au milieu de cette clairière vide. Il suffisait qu'elle aille le chercher, c'était si simple, si tentant. Etait-ce un piège ?
De toute façon, cela ne servirait à rien qu'elle reste cachée dans les arbres, il fallait profiter que le robot soit parti car il pourrait revenir à tout moment. La jeune femme se précipita donc en direction de l'élémentaliste. Elle s'agenouilla à ses côtés, le rayon avait laissé un petit trou sur le front d'Anthony et la chair autour était brûlée. Un frisson d'horreur la parcourut, était-il au moins vivant ? Ses paupières étaient fermées, elle les ouvrit de ses doigts délicats : aucun mouvement des yeux.

"Anthony ?" appela-t-elle d'une petite voix inquiète.

Aucune réponse. Elle ferma les yeux, peut-être était-ce pour s'empêcher de verser une larme ? Apparemment non car lorsqu'elle les rouvrit, ses yeux étaient étonnamment secs et plus que cela, ils reflétaient une intense détermination. Elle se mit alors à fouiller frénétiquement les poches du cadavre et en ressortit le tube. Elle l'examina à la lumière de la lune, le plongea dans sa poche puis contempla encore une fois le visage paisible d'Anthony. Il semblait dormir comme un petit ange.

"Tu me pardonneras" lui dit-elle. Elle s'apprêtait maintenant à s'en aller quand un mouvement la stoppa. Etait-elle folle ou avait-il bel et bien bougé la main ? Le mouvement se répéta et cette fois, elle ne rêvait pas. Il était vraiment vivant. Elle soupira, à la fois d'exaspération et de soulagement. Même dans son inconscience, il avait réussi à la retenir, ce bougre. Violette ne savait que faire, elle essaya alors de le porter, sans succès. Il était trop lourd, elle ne pourrait le transporter toute seule. Il faudrait qu'elle s'aide de sa planche et...

Crac. Il arrivait.

*Merde* s'affola-t-elle.

Il n'était plus question de partir évidemment. Elle reprit le tube, fit la grimace mais c'était la seule solution. Elle le contempla une dernière fois, pleine de regret, l'ouvrit et plongea la plante dans la bouche d'Anthony.

"Avale ça, je t'en supplie" chuchota-t-elle.

Puis elle se retourna vivement et se releva. Bradley se tenait à sa hauteur, le regard impénétrable. La jeune femme déglutit, impuissante. Elle entendit seulement Anthony se relever derrière elle prononcer d'une voix hagarde:

"Où...suis-je ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Dim 2 Mai - 2:05

"Anthony?"

La voix résonnait dans son esprit mais l'élémentaliste ne pouvait déterminer sa position. Anthony se sentait abattu, aucun des ses membres ne pouvait bouger. Un flot d'image défilait dans son esprit, il voyait des visages, des centaines de visages, mais il n'en reconnut aucun, tous étaient flous. Anthony voyait des lieux, mais tous lui étaient inconnus. Les voix qu'il entendait n'évoquèrent rien chez lui. Il se sentait sombrer. Toutes ces images continuaient de défiler, et au fil des secondes, son corps se faisait de marbre, Anthony n'arrivait plus à bouger.
Pourtant, un son lui paraissait familier, à la fois proche mais lointain, ce son là ne faisait pas parti du flot d'images qui l'assaillaient.

"Tu me pardonneras"

Cette voix se faisait plus forte, mais le jeune homme ne pouvait dire à qui elle appartenait. Anthony ne savait plus où il était. Trop de pensées étaient en conflit et il ne pouvait réfléchir correctement, mais son instinct le poussa à se rapprocher de la voix qui l'appelait.

"Avale ça, je t'en supplie"

Ce fut les derniers mots qu'il entendit par la suite. Quelques secondes après, il n'était plus aux commandes de son corps. Anthony ne savait pas comment, mais sa torpeur s'était évanoui subitement et une voix qui n'était pas la sienne s'était échappée de son corps.

"Où suis-je ?"

L'élémentaliste devenait spectateur de la scène, sans aucun moyen d'influence sur ce qu'il se passa. Il était les yeux, quelque chose d'autre était le corps. Anthony se releva subitement et regarda autour de lui. Quelques mètres devant, une jeune femme faisait face à un homme aux allures rustres. Celui-ci tenait une sorte de revolver dans une de ses mains, l'autre avait le poing serré. Il avait un regard haineux. Anthony ne savait pas qui étaient ces deux personnes, mais il ressentait l'envie de tuer l'homme. Comme poussé par cette envie, son corps bougea seul.
Sans s'en rendre compte, il s'était déplacé rapidement en face de l'individu qui portait une arme. Si rapidement qu'il n'avait pas vu le décor bouger. Anthony tenait la main tenant l'arme et il put voir son corps broyer littéralement le membre de l'homme au regard furieux. Pourtant celui-ci ne poussa pas un cri et regarda étonné sa prothèse métallique tomber en morceau. Il releva la tête vers l'élémentaliste et essaya de lui coller une droite, mais son poing se figea net devant le visage d'Anthony avant d'exploser brutalement.
Le corps d'Anthony esquissa un sourire et leva la main. Le cyborg qui s'attendait à une attaque recula brusquement. Il se tenait maintenant dix mètres loin de l'élémentaliste et le regardait avec colère. Bradley réalisa qu'il ne pouvait faire face à ce monstre et se retourna avant de commencer à courir. Anthony ne bougea pas d'un pouce. Lorsque le robot fut hors de son champ de vision, il abaissa la main.

Bradley courait comme un dératé à travers la foret à la recherche d'un collègue pour l'avertir. Il n'avait pas besoin de savoir où aller, un logiciel interne définissait le parcours automatiquement en cas d'un besoin quelconque. Sans s'en rendre compte, le robot était arrivé dans une clairière. Il stoppa net et observa la paysage. Il était à l'abri. Il se remit en marche tranquillement, demain il procèderai à l'arrestation des deux élémentalistes, il avait leurs noms. Bradley rigola doucement...Avant qu'un vent glacé vienne le disloquer entièrement.

Anthony n'avait pas bougé. Il se retourna vers la jeune femme.

"Qui es-tu ?"

[HRP : Ok c'est bof mais je suis pas dans mes meilleurs jours]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Jeu 6 Mai - 22:08

Telle fut la surprise de Violette quand Anthony surgit soudainement devant elle, d'une étonnante agilité retrouvée. Sans crier gare, il saisit le bras de Bradley et le broya entièrement sous ses yeux ébahis. Elle ne savait pas qu'il possédait une telle force au poing de détruire entièrement le métal d'un ranger ! Non, c'était quasiment impossible...

*Se pourrait-il que ce soit...*

Violette avait enfin un aperçu des effets de la plante alors que Bradley restait immobile, complètement déconcerté. Son bras métallique retomba et s'apercevant qu'il ne pouvait maîtriser la situation face à un individu aux forces imprévues, il choisit la retraite et disparut rapidement du champ de vision des deux élémentalistes.
Violette était encore sous le choc de la peur, de l'incrédulité et du soulagement lorsqu'Anthony se retourna pour la contempler d'un oeil étranger.

"Qui es-tu ?" lui demanda-t-il d'un air le plus sérieux du monde.

Violette écarquilla les yeux. Etait-ce une mauvaise blague ? La plante ne produisait pas de perte de mémoire à ce qu'elle en savait ! C'était sûrement dû au choc, il était déboussolé mais ça irait mieux demain, le supposait-elle. Un peu confuse, elle lui répondit néanmoins :

"C'est moi. C'est Violette. T'es sûr que ça va ? " l'interrogea-t-elle, en regardant avec circonspection la petite brûlure sur son front.

"Merci de m'avoir sauvé, je te revaudrais ça un jour, enchaîna-t-elle en époussetant sa combinaison. J'ai finalement perdu mon temps ce soir, mais c'était sympa de te croiser..."

Elle laissa passer un silence, pensive, puis elle reprit :

"Fais ce que tu veux maintenant mais moi, je rentre. J'ai pas envie de recroiser une de ces sales créatures et j'ose même pas penser à ce qui risque de se produire demain."


[HRP : Non t'inquiète. Moi non plus c'est pas vraiment fameux]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Anthony Illiaz
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 82


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air simple
Rang / Profession: Botaniste
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Dim 9 Mai - 22:04

"Fais ce que tu veux maintenant mais moi, je rentre. J'ai pas envie de recroiser une de ces sales créatures et j'ose même pas penser à ce qui risque de se produire demain."

Anthony ne savait pas qui était la jeune femme qui se trouvait devant lui. Elle se prénommait Violette et semblait le connaître, mais impossible de se rappeler qui elle était. De plus, son corps était encore sous l'effet de la plante, mais les effets commençaient à se dissiper, il le sentait. Anthony redevenait maître de ses mouvements. Au bout de quelques secondes, il put à nouveau sentir l'air pénétrer dans ses poumons, son abdomen se gonfler au rythme de ses respirations et son cœur battre à nouveau pour lui . Il commença à esquisser un mouvement de la main et sentit tout à coup l'herbe de la foret se dérober sous ses pieds. Tout devint flou à ses yeux et un noir total prit place. Il eut juste le temps de murmurer :

"Au secours..."


[HRP : C'est vachement court, je sais, mais j'ai rien d'autre à proposer que les effets secondaires de cette plante alakon =D Emmène moi où tu veux en attendant :/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Delilah
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 969


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air/Simple
Rang / Profession: Coureuse
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   Mer 26 Mai - 16:56

Violette avait déjà parcouru quelques mètres quand un bruit sourd derrière elle l'interpella. Prise d'une soudaine alerte, elle se retourna pour apercevoir le corps d'Anthony à terre, inerte. Le jeune homme s'était écroulé, comme un vulgaire pantin que les mains d'un marionnettiste auraient abandonné. La Black Tiger se précipita vers lui :

"Anthony ?!" cria-t-elle.

Elle le secoua, lui donna des claques, prit même son pouls au cas où il serait mort de bon, mais rien à faire. Anthony demeurait désespérément dans l'inconscience la plus totale.

*Quelle imbécile de l'abandonner après un pareil choc* se rendit-elle compte. Elle contempla son visage, pas un seul cil ne bougeait, pas même un faible tressautement de la joue, elle se demandait s'il pouvait l'entendre...

Pas une minute de silence ne s'était déjà écoulée que la nuit reprit ses droits sur toute cette agitation et la jeune femme se retrouva bientôt seule, avec un intense sentiment d'abandon, là, agenouillée près du corps. Pas une once de vie aux alentours, les animaux et les insectes semblaient s'être soudainement retranchés vers les parties les plus profondes de la forêt et même le vent semblait s'être arrêté, comme le temps.
Sachant qu'elle n'aurait pas la force de le ramener jusqu'à leur dortoir, Violette le prit tant bien que mal par les bras et le tira en dehors de la clairière, son corps laissant derrière lui une longue traînée de terre et de poussière. Elle le camoufla parmi les feuillages, à l'abri d'un arbre et resta à ses côtés, attendant silencieusement le jour. Elle finit par s'endormir et c'est au petit matin que le bruit de l'agitation de la ville l'éveilla. Son premier regard se tourna vers Anthony. Il avait toujours les yeux fermés mais sa poitrine se soulevait régulièrement.

Après avoir cherché le renfort d'un jeune Black Tiger dévoué, la demoiselle finit par ramener l'Independant Cat dans sa chambre, au dortoir Nuage. Sachant qu'il était inconcevable de l'emmener à l'hôpital, elle décida de le surveiller un moment, au cas où il se réveillerait.

[désolée, pas vraiment de péripéties palpitantes^^ Tu continues le RP au dortoir, dans les chambres pour raconter ton réveil ?]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-elementalistes.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Escapade nocturne [Privé : Anthony Illiaz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: ~ Ile Principale ~ :: Les Alentours :: Forêt-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit