Eden

Forum en reconstruction ailleurs. Ne pas s'inscrire, s'il vous plait.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vent glacé se lève ... [PV' Mitsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelia Oulianov
Elémentaliste Eau
Elémentaliste Eau
avatar


Messages : 26


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Eau/Glace
Rang / Profession: Bras Droit des Black Tigers
Relations:

MessageSujet: Le vent glacé se lève ... [PV' Mitsuki]   Ven 4 Juin - 19:32

Une bien belle journée, probablement même l’idéale et inespérée journée, celle ou je me sentais apaisée et incapable de vouloir du mal a qui que ce soit. Oui, j’avais la réputation d’être mesquine, arrogante, brutale, méchante … une vraie plaie aux yeux des gens. J’avançais doucement et sans prudence au milieu des arbres et des buissons qui couronnaient majestueusement le lac. Ma présence ici n’était en aucun cas liée à l’histoire de ce dernier, bien sur, tout le monde le connaissait comme un endroit ou le mal résidait. Certaines rumeurs au sein des élémentalistes d’eau disent que si vous plongez votre regard dans l’eau, vous y verrez le mal incarné. Foutaises, car je le faisais a cet instant, je ne voyais rien. Encore des rumeurs colportées par des peureux en mal d’attention.

Enfin, je voulais vérifier quelque chose, de très idiot en soi, mais à la fois attirant, pour n’importe quel élémentaliste comme moi. Je tendis la main quelques instant pour élever un peu de l’eau du lac et la fit tournoyer, recherchant quelque chose de particulier. Mais encore une fois, les ragots colportés s’avéraient faux. Tampis, il ne tenait maintenant qu’a moi d’aller m’amuser avec Zachary à briser les rumeurs de ces pauvres petits gosses. Sur le coup je sentais mon pouvoir m’échapper, l’eau échappa à mon contrôle et j’en fusse partiellement aspergée. Mince ! Mais pourquoi ça m’arrive à moi ce genre de truc ?

J’en ai déjà ras le bol, mais étant d’une humeur hors norme, je ne me sentais pas apte à m’énerver. Je retins donc de geler tout le lac dans un accès de rage, et aussi par crainte de voir sortir une dizaine de bestioles mécontentes d’avoir de l’eau froide. Usant un peu plus de mon pouvoir, je retirai chaque molécule d’eau de ma robe préférée. Lorsqu’elle fût sèche, je m’attelai à mon activité favorite lors de mes périodes « blanches » comme je les appelais. Pourquoi blanches ? Parce qu’il était très rare de me voir de bonne humeur, souriante, ne tentant pas de faire pleurer la première personne venue.

Je me lançai alors dans un délire que j’affectionnais tout particulièrement. En effet, j’aimais danser, et par-dessus tout danser tout en sculptant des roses avec ma glace. Tandis que je tournoyais, avançant peu à peu, une trainée de gel se répandit au sol, laissant pousser en son sein un chemin de roses de glaces. Finissant mon mouvement, et laissant fleurir un gigantesque rose de cristal azur, je souriais, telle une enfant joyeuse d’avoir eu un bonbon. Je m’assis alors sur celle-ci, telle une reine sur son trône, contemplant ma création florale comme des sujets. Le seul point noir qui me ramenais a la réalité, c’était l’aspect que l’aspect de la glace me rappelais la Sibérie, Moscou, ma famille, mes amis, ma vie …
Un violent sentiment de nostalgie, que je ne comprenais absolument pas. Je n’avais jamais tenu ma famille en haute estime, mais ils me manquaient. Mes amis étaient ma seule famille avant que je ne débarque ici, je ne savais pas non plus ce qu’ils devenaient, pensaient t’ils à moi ? S’étaient t’ils inquiétés de ma disparition ? Ou avais-je été une simple bouche trou ? Terrible doute qui me faisait perdre pieds, anéantissant par la même occasion tout la façade de la pétasse sans cœur et trop fière d’elle pour avouer quoi que ce soit.

Oui, je l’admets, je n’étais pas moi-même lorsque j’étais avec les autres, mais c’est la seule façon que j’avais de protèger mon cœur des sentiments qui semblaient me submerger. Le comble pour une fille maitrisant l’attribut de l’eau, me noyer dans mes sentiments était une cruelle métaphore. Cruelle mais pas pour autant fausse, car à ce moment précis, c’est bel et bien de la tristesse que je ressens. Affligeante, oppressante, horrible, sadique, pire qu’Adam en somme. Bon, ce n’était pas comparable, j’aimais bien cette tête de mule, et le comparer a mes sentiments de faiblesse n’était pas très reluisant de ma part.

Néanmoins ce soudain revirement de personnalité m’avais plongé dans une transe dépressive passagère, je crois que le meilleur moyen dans ce genre de cas, ça serait d’avoir une âme réconfortante près de soi, mais moi … je n’avais que la glace, éternelle, froide, solitaire. Je crois que si les White Eagles me voyaient dans un tel état, ils se paieraient ma tête un sacré moment, après tout ça serait justifié, puisque je passe mon temps à me foutre d’eux, mais je pensais également qu’un sentiment aussi fort que la nostalgie n’était hélas pas un bon sujet de moquerie.

Tandis que je débattais à présent sur ce qui était bien ou pas, je versais également une petite larme en repensant à la Russie, malgré ce sentiment contradictoire, ça me manquais de ne pas entendre les habituels bruits de voitures, les gamins qui braillent dans la rue et les villes animées et hautes en couleur. Dans cette mélancolie, je requis un peu plus de mon pouvoir pour sculpter une flûte traversière dans la glace. Mon instrument favori a n’en point douter, en plus d’être passablement dangereux en cas d’agression, j’aimais beaucoup le son produit par cet objet.

Et maintenant que je me lançais dans un autre élan artistique, me voilà lancée à jouer un morceau que je connais par cœur. Tandis que j’enchaine les notes tel un maestro, je me contentais d’utiliser le peu d’eau venant du lac pour m’accompagner dans mon morceau. Formant ainsi un genre de serpentin aqueux suivant la mélodie de mon instrument, je parvenais à retrouver le sourire malgré ce petit instant de déprime. Comme quoi la musique avait sur moi un très fort pouvoir de réconfort … encore quelque chose que personne ne savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Aoko
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 63


MessageSujet: Re: Le vent glacé se lève ... [PV' Mitsuki]   Sam 5 Juin - 13:40

[ O_o moi je débute donc t'attend pas a une réponses aussi grand >o< ( complexe ) mais je ferais de mon mieux ! je mis met de suite ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le vent glacé se lève ... [PV' Mitsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: ~ Ile Principale ~ :: Les Alentours :: Lac-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Mondes parallèles