Eden

Forum en reconstruction ailleurs. Ne pas s'inscrire, s'il vous plait.
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event] La Fête Principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zachary Wolf
Elémentaliste Feu
Elémentaliste Feu
avatar


Messages : 62


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Feu/Simple
Rang / Profession:
Relations:

MessageSujet: Re: [Event] La Fête Principale   Dim 29 Aoû - 16:50

Zachary desserra un peu son étreinte. Sept lettres, trois mots, une phrase, une courte et horrible phrase qu'il avait prit soin d'éviter depuis des années. Quelque part, il n'était pas étonné, Amélia lui envoyait de petits signes ces derniers temps et Zach' les avait bien sur vue, il n'avait cependant rien fait. Il ne pouvait pas, ou ne voulait pas ?
Aimer, il ne connaissait que trop bien le sens de ce mot, mais aussi, les conséquences qu'il peut avoir. Il l'avait vécue, ce terrible rebond après les moments de joie et s'était juré de ne plus jamais aimer pour ne plus avoir à souffrir comme il avait souffert. Aimer Diane et être aimé en retour fut son premier miracle. Tout ce qu'ils voyaient à cette époque était remplie de brillance, c'était la plus belle époque de sa vie, mais aussi la plus courte. Il furent bientôt obligé de se lâcher l'un main à un carrefour, elle prenant le chemin auquel on ne revient jamais.

Pourtant, de puis un peu, lui aussi pensait souvent à Amélia, bien qu'il se soit forcé à se mentir à lui même. Il leva les yeux au ciel, comme pour l'interroger. Il se demandait, comment Diane le voyait depuis ses yeux, depuis cette endroit où elle était. Est-ce qu'elle veillait sur lui ? Il aurait bien aimait une réponse, un signe, quelque chose qui lui indique quoi faire.
Que faire, continuer comme maintenant et ne plus jamais prendre de risque sous prétexte de ne pas souffrir ou aller de l'avant ? Voilà dans quel était d'esprit il se trouvait après la révélation d'Amélia.

Il finit par reconcentrer sur les beaux yeux d'Amélia et lui sourit. Pourquoi toujours hésiter ? Diane ne voudrait pas qu'il reste toujours dans le passé, elle voudrait son bonheur, elle l'aimait après tout. Il n'en pouvait plus de ne voir que cette période glorieuse de sa vie, c'est d'un triste de rester prisonnier du passé. Il avait décidé à ce moment là d'avancer, faire table rasé du passé, prendre un nouveau livre d'image et tout recommencer...

Il passa sa main droite dans les cheveux d'Amélia et posa sa main gauche sur sa joue avant de l'embrasser tendrement.

« Je sais que j'ai mis du temps à le reconnaître, excuse moi, mais moi aussi... je t'aime... » Il lui dit cela d'une voix douce, à peine audible sauf pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altyx Fluyve
Elémentaliste Air
Elémentaliste Air
avatar


Messages : 14


Feuille de personnage
Element/Spécialisation : Air
Rang / Profession:
Relations:

MessageSujet: Re: [Event] La Fête Principale   Mar 31 Aoû - 18:44

Il y avait beaucoup de monde.
Des personnes de tous clans, déguisées, joyeuses, dansantes.
Des stands munies de jolis habits bariolés.
De la musique gaie qui donnait l'envie de danser.
Une odeur qui donnait l'eau à la bouche.
Quelques personnes en retrait.
Des gens qui observaient, cachés.
Une personne qui pensait

J'étais assise dans un coin d'herbe, assez éloigné de la fête pour ne pas que l'on me regarde de travers. De là, j'avais une bonne vue sur la plaine, là où se déroulerait la fête durant les prochaines heures. Cela risquait d'être animé, très animé.

J'affichai un visage inexpressif, pensant aux derniers événements qui étaient survenus les derniers jours. Je voulais y réfléchir en détails, reprenant toutes mes actions une par une. Le tout formait quelque chose de très intriguant...

.x. Hopital, il y a une semaine .x.

Le premier jour, le tout premier jour sur cette île. Mon premier réveil. C'était dans un hôpital, blanc comme la neige salie où flottait une odeur de médicament en permanence. Muni de plusieurs fenêtres avec des vitres bleutées et de lampes d'une forte puissance de lumière blanche. Bref, c'était un hôpital tout à fait normal. A part le fait que ce soit remplis de robots. Ça, ce n'était déjà plus normal.

Je me levai vivement, surprise de ne pas être sur mon coin de pelouse à côté de l'arbre, loin de toutes têtes inconnues.
Ce n'était vraiment pas ça. Dès mon réveil, être dans un bâtiment où les personnes présentes se levaient comme si vous étiez une personne super noble et accouraient vers vous pour voir si vous alliez bien. Je n'aimais vraiment pas ça, être le centre du monde. Beaucoup de personnes souhaitent l'être, mais pas moi. Je préférais rester discrète comme une souris terrée dans son trou.
Enfin bref, c'était le pire des accueil.

Que... Qu'est-ce que je fais ici ? Je devrais être chez moi à cette heure-ci.

J'allai me lever quand une main glacée m'agrippa le bras et me força à rester sur le lit qu'on m'avait attribué. Je regardai la dame qui m'obligeai à rester au lit. Elle était habillée d'une ''tunique'' d'infirmière et devait être dans la quarantaine ou plus, car ses cheveux tiraient vers le blanc, premier petit signe de vieillesse. Le suivant, c'était les rides, mais elles devaient bien s'occuper de sa peau, car je n'en voyais pas une seule. Mais ce qui était étrange, c'est que ses mouvements étaient souvent saccadés, comme ceux d'un robot...

- Altyx, vous ne pouvez pas retourner chez vous.

Je la regardai avec des yeux aussi gros que des oranges, ahurie. Elle se permettait de m'interdire de rentrer chez moi ? Pourquoi ? J'avais eu un accident ? Mes parents allaient venir me chercher d'une seconde à l'autre ? Ou alors ils m'avaient abandonnés ? 'Fin bon, il y avait une tonne d'explications possible. J'attendis alors patiemment sur mon lit en me tortillant les mains nerveusement. Finalement, ils ne me dirent rien. Autant qu'ils étaient dans ma chambre à préparer je ne sais quoi, ils ne dirent pas un mot. Même pas « ça va ? ». Ou était la politesse ? Je ne pouvais même pas réclamer une explication, car dès que j'ouvrai la bouche, quelqu'un me mettait son doigt sur ma bouche en signe de silence.
Au bout d'un moment, ils se postèrent tous devant moi, me disant que je pouvais partir. Pour moi, ce n'était pas un problème, il suffisait que je sorte et rentre chez moi sans prendre en compte leur interdiction. Mais ce n'était pas du tout ça. Je n'étais pas dans l'hopital de la ville, mais dans un autre. Et même carrément dans un autre pays, je l'avais su en voyant un panneau avec « Eden » de marqué dessus. Jamais entendu parler, j'avais beau être nulle en géo, mais quand même...



Et me voilà, une semaine après, un jour de beau temps, perdu dans un pays paumé, où une fête battait son plein. Malgré le fait d'avoir plus ou moins errer dans cette région, je ne savais pas ce que j'y faisais ni comment j'étais arrivée ici. Dès que j'avais fait quelques pas dehors, des personnes étranges étaient venues me saluer et m'avait fait passer une sorte de questionnaire, auquel j'ai répondu contre mon gré. Puis, ils m'avaient emmené dans un drôle d'endroit et m'avaient plus ou moins présentées à certaines personnes qui devaient être importante ici. Mes oreilles avaient du flancher, car je n'entendais pas le moindre mot. Lisant mal sur les lèvres, j'avais dû hocher de la tête quand ils avaient l'air de me poser de questions. Ce fut assez compliqué, mais j'ai réussi à leur fausser plus ou moins compagnie. Mais dans tout ça, les informations, c'est ce qui me manquaient le plus. Le besoin de savoir ma présence en ce lieu se faisait de plus en plus grand à mesure que les minutes s'écoulaient...
Je me reconcentrai sur la réalité. C'était bien beau de méditer, mais il fallait quand même garder les pieds sur terre le plus de temps que je le pouvais. Le décor n'avait pas changer. Même ambiance, même odeur, même bruit, seules les personnes changeaient. Là, un couple se sussurant des mots à l'oreilles, ici trois personnes qui avaient l'air de se disputer plus ou moins, etc... Puis, je vis une jeune garçon s'approcher d'une autre personne étrange d'un pas décidé. Je disais étrange car j'avais remarqué qu'ici, parfois, des gens ce comportait un peu bizarrement. Ils avaient beau ressembler à un humain normal, ils ne bougeaient pas comme nous, mais avec des saccades. Mais celles-ci étaient tout de même légères, elles ne se voyaient que si l'on observe minutieusement quelqu'un en particulier. J'avais remarqué ces gens parce que j'étais une fine observatrice à cause, ou grâce à mon caractère distant. M'enfin, ce n'était pas le moment de penser à cela.

-Monsieur... d'une coutume qui ... interessante : Un concours ...déguisements de tout le monde... pour s'amuser... Etant donné que tout ...déguisé...


Ces paroles étaient entre-coupées à cause des vient et va des passants. Malgré le peu d'informations, je pouvais deviner qu'il voulait organiser un jeu de déguisement. Malheureusement, je n'étais pas déguisée, mais grâce à ma petite taille, qui m'a valut pas mal de critiques au collège, je pouvais faire la fille déguisée en "enfant". Nul comme déguisement, mais je ne voulais pas aller me changer ou aller voler sur les étalages pour
manque d'argent.
Ne pensant pas trop à la honte que je pouvais recevoir si je disais un mot mal placé, je marcha d'un pas mal assuré vers le jeune garçon habillé de violet de partout.

-Bonjour... je fis une pause, cherchant quelque chose d'intelligent à dire, Je peux vous aider ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Event] La Fête Principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden :: ~ Ile Terra'Flamaë ~ :: Prairie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit